Quelque Part
retour à la page précédente
  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • MySpace

14 représentations en Suisse (3 cantons) et en Italie, en français et en italien Première au Festival Flamini de Malborghetto à Rome.

Chedju corrobore la théorie de l’étrangeté irréductible des îles. Découverte au XVIIe siècle par des marchands hollandais qu’elle étonne (en particulier parce que sa société est matriarcale), elle hérite de leur ignorance cartographique le nom de « Quelpaert », c’est-à-dire « Quelquepart », située dans le mythique « royaume ermite » d’Orient. Nicolas Bouvier – Journal d’Aran et d’autres lieux.

Le spectacle QuelquePart est un monde de voyage. Il a une odeur de valises, de découvertes et de crayons dans la poche. Il est inspiré de l’esprit voyageur de l’écrivain suisse Nicolas Bouvier avec « L’Usage du Monde » et « Le Poisson-Scorpion », les deux ouvrages qui m’ont le plus boulversée. J’ai choisi l’univers de Nicolas Bouvier car il transpire l’expérience, la réflexion, la solitude et va, lentement, jusqu’au bout.

PDF - 430.1 ko
Programme ISR
PDF - 1.5 Mo
Fiche technique

Mise-en-scène et chorégraphies Valérie Maillard

Interprète Valérie Maillard

Soutien chorégraphique Theodor Rawyler

Textes Nicolas Bouvier /// L’Usage du Monde – Le Poisson-Scorpion

Traduction italienne Nancy Banfi

Costume Manon Haenggi Jost

Création lumière et technicien Baptiste Cochard

Graphisme David Brülhart

Photographies Carla Metallo

Production Les Dormeurs Téméraires

galerie